Accueil > Destinations > Urbain > Ventabren

Ventabren

Pays d’Aix, Bouches-du-Rhône

43.538889,5.293056
43°32'20"N 5°17'35"E
Publié le: Juillet 2011
article versions : fr | en | ru
|

La visite

Aquaduc de Requefavour L’attraction principale de Ventabren est certainement l’aqueduc de Roquefavour — l’aqueduc de pierre le plus gros du monde. Sa forme est inspirée par le légendaire Pont du Gard : il a trois rangées d’arcades, la rangée la plus basse a 12 arches, la seconde 15, et la rangée la plus élevée a 53 arches.
L’aqueduc de Roquefavour est presque deux fois plus élevé et que son antique prototype. Il a été construit au XIXe siècle pour amener l’eau de la Durance à la ville de Marseille, et est toujours en fonction.
Vous trouverez les cinq kilomètres de l’aqueduc du village au milieu des champs sauvages et des villas.

Après avoir admiré l’aqueduc, prévoyez un peu de temps pour faire une balade dans le village. Construit sur au sommet de la colline de 252 mètres, Ventabren a des calades (ruelles en escalier) typiquement provençales, et des toits en tuile rouge.
Beaucoup de maisons sont construites avec des pierres tirées du château ayant appartenu à la reine légendaire de Provence — la Reine Jeanne.
Faites une promenade le long de La Grande rue —principale rue commerçante du village— où certains magasins datent du siècles dernier.
Proche des boutiques, vous verrez l’église Notre-Dame et Saint-Denis, construite au XVIIe siècle. Autres anciennes rues : Le Chemin du Puits de la Muse et la rue Saint-Denis vous mènera jusqu’aux ruines impressionnantes du château du Xe siècle. De là, vous aurez une magnifique vue sur la vallée, sur l’Étang-de-Berre, et sur la montagne Sainte-Victoire —le paysage préféré de Paul Cézanne.

Histoire

Autour de Ventabren, vous pouvez encore voir quelques vestiges de la colonisation précoce de la tribu des Montadiens provençaux qui remontent à 8000 avant JC et la fondation du vaste oppidum de Roquefavour. L’Oppidum était depuis longtemps considéré comme le camp du général romain Marius. Les récentes découvertes confirment que c’était un camp celto-ligure.
Le village de Ventabren est né entre 920 et 940 après JC avec la construction du château fort que Guillaume I, comte de Provence, utilisé pour protéger le territoire des Sarrazins. Plus tard, la puissante famille des Baux-de-Provence a pris possession du château jusqu’à ce qu’il soit acquis par les comtes de Provence.
Pendant le règne de la Reine Jeanne —comtesse de Provence et reine de Sicile—, le château a eu un rôle défensif majeur. Après la mort de la reine son beau-fils, Louis d’Anjou, a cédé le château à Bertrand d’Agoult, l’héritier d’une puissante famille de la Provence. Le château a changé beaucoup de mains, mais n’a pas survécu à la Révolution française. Il fut détruit en 1794 avec l’aide des villageois.

L’aqueduc de Roquefavour a été construit par le jeune ingénieur Franz Mayor de Montricher de 1841 à 1847. La décision de construire l’aqueduc est venu à la suite de la grande sécheresse de 1834 et de l’épidémie de choléra à Marseille.
La plus grande construction en pierre du monde apporte encore de l’eau de la Durance à la ville de Marseille.

Information pratique

Pour atteindre l’Aqueduc de Roquefavour, suivrez la D65 d’Aix-en-Provence et vous le trouverez rapidement.

Depuis l’aqueduc, suivrez la D65 jusqu’à ce sur votre droite, vous verrez les panneaux « Ventabren ».

Depuis la gare routière d’Aix-en-Provence, vous pouvez prendre le bus régulier vers Ventabren.

Répondre à cet article

1

L'Aqueduc de Roquefaveur L'Aqueduc de Roquefaveur L'Aqueduc de Roquefaveur Les environs de l'aqueduc L'Aqueduc de Roquefaveur L'Aqueduc de Roquefaveur

2

L'Aqueduc de Roquefaveur L'Aqueduc de Roquefaveur L'Aqueduc de Roquefaveur

Professionnels :

Si vous souhaitez apparaître ici, contactez nous