Accueil > Destinations > Urbain > Les Baux-de-Provence

Les Baux-de-Provence

Les Alpilles, Bouches-du-Rhône

43.743889,4.795278
43°44'38"N 4°47'43"E
Publié le: Mars 2011
article versions : fr | en | ru
|

La visite

Chérie des touristes, Les Baux de Provence, est un autre village de la liste de Les Plus Beaux Villages de France.
Les Baux-de-ProvenceLes Baux ont 22 monuments répertoriés dans le registre des monuments historiques de France, 22 magasins de souvenirs et d’artisanat, et, ironiquement, le même nombre d’habitants intramuros.

En entrant dans le bourg, vous allez inévitablement passer par la Maison du Roy construite au XVe siècle, qui pendant longtemps a servie de maison de justice (de nos jours, il abrite l’office du tourisme où vous pouvez prendre un plan des Baux, demander une visites guidée, etc). Lors de la première traversée, prendre la rue de droite vous amènera au Musée du Santon (traditionnelles figurines de la Nativité). La visite de son impressionnante collection est gratuite.
Quelques pas plus loin, vous arriverez à La Porte d’Eyguières (la poste d’eau) qui, jusqu’en 1866, était la seule entrée dans le bourg.
De là, prendre une rue pavée (« Calade » en provençal - mot qui décrit la disposition particulière des pavés, à savoir posés verticalement sur le sol) jusqu’à la Place Saint-Vincent, où vous pourrez voir l’Église Saint-Vincent construite entre le XIIe et le XVe siècles - un exemple de style romain.
A côté se trouve la Chapelle des Pénitents Blancs construite par l’ordre des Pénitents au XVIIe siècle. L’intérieur de la chapelle est ornée de la fresque de Yves Brayer - l’un des plus importants peintres contemporains français. Vous trouverez le musée de Yves Brayer côté de l’église.

La visite du Château est un must si vous venez aux Baux. Outre l’escalade les ruines d’un des plus grands et des plus important châteaux médiévale de Provence pour profiter d’un magnifique panorama sur chaîne des Alpilles, vous pourrez voir de vrais catapultes et autres armes lourdes médiévales. Et si vous venez aux Baux en période estivale (du 1er avril au 30 Septembre), vous pourrez voir les démonstrations de la catapulte.
Lors de votre arrivée au château, n’hésitez pas à demander un audio-guide dans votre langue et une carte des mystères du château pour vos enfants.

Depuis le château, suivre la rue du Château pour atteindre un autre point de repère surprenant des Baux : une fenêtre de la renaissance avec l’inscription Post Tenebras Lux (Après les ténèbres, la lumière) - le slogan de la Réforme calviniste.
À côté d’elle, l’Hôtel de Manville —maintenant hébergeant la mairie—, l’un des plus beaux édifices du bourg, construit au XVIe siècle pour une riche famille protestante.
Sur le chemin du retour, vous passerez par d’autres sites historiques des Baux comme : L’Hôtel Jean de Brion, qui accueille un des musées des plus remarquables ; ou la Fondation Louis Jou, une collection privée de l’un des grands typographes de France (la visite est possible sur réservation pour les groupes de 30 personnes minimum. Contactez la fondation sur leur site Web :
http://pagesperso-orange.fr/fondationlouisjou/FondationLouisJou.html ).

Après le bourg, visitez La Cathédrale d’Images - une spectaculaire exposition d’image et de lumière dans la mine abandonnés de bauxite. Ce lieu a inspiré de nombreux artistes. Chaque année, la cathédrale change son exposition audio-visuelle en présentant une nouvelle facette de l’art.

Histoire

Les Baux sont perchés sur un plateau rectangulaire au-dessus de la chaîne des Alpilles, surplombant la vallée d’Arles et la Camargue.
Grâce à cet emplacement stratégique, cet endroit a été habité depuis le début de l’âge préhistorique. Dans les chroniques, nous rencontrons d’abord les Baux au Xe siècle sous le nom de « Castrum Balcium ». Au Moyen-Âge, les Baux sont devenus le berceau de l’une des plus puissantes familles de Provence. Les princes des Baux possédaient 79 villes de Provence appelé « Les Terres baussenques".

Dans le XVe siècle, après la mort d’Alix (la dernière princesse des Baux), le château rebelles et les terres lui appartenant sont prises sous l’autorité des comtes de Provence, et plus tard, du royaume français.
Pour éviter les rébellions futur, Louis XI de France ordonne de détruire le château. Les terres des Baux passent sous l’autorité directe du roi, et n’ont jamais été dépendant des autorités locales de la Provence. Les terres ont ainsi gardé leur statut noble et tout leur privilèges.
Malgré toutes les précautions, dans le XVIIe siècle, les Baux devient le lieu de refuge des rebelles d’Aix-en-Provence. Le bourg est assiégé par les troupes du cardinal de Richelieu, qui détruisent les restes du château.
En 1642, la seigneurie des Baux est accordée à Hercule Grimaldi. La maison des Grimaldi conserve le titre de marquis des Baux, qui appartient actuellement au prince Albert Grimaldi de Monaco.

Après la seconde guerre mondiale, les Baux sont devenus l’une des villes les plus visité de France. Raymond Thuillier y ouvre « Oustau de Baumanière », hôtel quatre étoiles et restaurant de renommée mondiale qui ont accueilli la reine Elisabeth, Jean Reno, Bono, Hugh Grant et de nombreuses autres célébrités.
Dans les années 60, tout l’ensemble du bourg est pris sous la protection du ministère des Affaires culturelles de France.

Information pratique

Les-Baux-de-Provence sont situés entre Aix-en-Provence et Avignon.
Depuis Aix-en-Provence, prendre la direction Salon-de-Provence, puis la départementale D17 jusqu’à ce qu’elle croise la D781 (La Route des Baux-de-Provence).
Depuis Avignon, prendre la direction St.-Remy-de-Provence, puis la départementale D5 jusqu’au croisement avec la D17.

Vous pouvez rejoindre les Baux en bus publique (ligne Saint-Remy - Arles ou Salon - Arles).
D’ailleurs, presque toutes les villes en Provence ainsi que la plupart des tour-organisateurs vous proposent des visites aux Baux. Vous pouvez demander plus d’informations à l’Office de Tourisme de la ville où vous séjournez.

Il y a plusieurs parking payant : l’un à l’extérieur du village coûte 3€ pour la journée ; l’autre, à l’intérieur, coûte 5€ la journée.

Le village est gratuit aux visiteurs, mais la visite du château est payante, tout comme celle les musées et de la Cathédrale d’Image. Vous pouvez acheter des billets individuels, un passe pour la journée, ou des billets pour les visites combinées. Pour avoir les informations actualisées sur les prix, voir : chateau-baux-provence.com.

Lorsque vous visitez Les-Baux-de-Provence, le choix du moment est important.
Nous vous conseillons d’éviter la saison estivale, les vacances scolaires et les jours fériés majeurs, car les Baux sont submergés par des centaines de milliers de touristes.
Toutefois, vous pouvez choisir de visiter les Baux lors les journées spectacles (chasse aux œufs de Pâques, assaut du château, le jour des peintres, le jour des pierres, etc), ou pour participer à la belle messe de Noël.

Comme le reste de la région des Alpilles, les Baux souffre d’un fort vent du nord, le Mistral, qui souffle plus de 180 jours par an. Même si vous visitez les Baux lors d’une journée chaude et ensoleillée, n’oubliez pas le Mistral et prévoyez des vêtements coupe-vent.

Répondre à cet article

1

Porte d'Eyguières Les Baux de Provence Les Baux de Provence Les Baux de Provence Eglise Saint-Vincent Le Château

2

Le Château Les Baux de Provence Le Château Les Baux de Provence

Professionnels :

Si vous souhaitez apparaître ici, contactez nous

  • Les Plus Beaux Villages de France

    Les Plus Beaux Villages de France est une association créée en 1982 dans le but de préserver et de développer les petites communautés au patrimoine historique et culturel riche. Les membres de l’association sont choisis en fonction de 30 critères par une commission spéciale. Les trois critères fondamentaux sont :