Gordes

Parc Naturel Régional du Lubéron, Vaucluse

43.911944,5.200833
43°54'43"N 5°12'3"E
Publié le: Mars 2011
article versions : fr | en | ru
|

La visite

GordesCette petite ville, sur la liste de Les Plus Beaux Villages de France), est la destination touristique n°1 dans la vallée du Lubéron.
Nous vous suggérons de bien planifier votre visite à Gordes en termes d’heure, de sorte que vous puissiez apprécier la magique vue de la ville à la lumière du soleil levant ou du couchant —on dirait une cité d’or—. En parlant de la vue, il y a plusieurs points de vue qui vous permettra de profiter de l’attraction principale Gordes et prendre de superbes photos.

Commencez votre balade autour de la ville par l’impressionnant château fortifiée du XIe siècle construit par la maison des Simians - les seigneurs de Gordes. Vous pouvez visiter le château qui, aujourd’hui, accueille le musée du peintre hollandais Pol Mara. Après avoir vu l’exposition au deuxième étage, vous allez descendre dans le grand hall et d’apprécier la splendeur passée des seigneurs de Gordes. Juste à côté du château une petite Chapelle des Pénitents Blancs, datant du XVIIe siècle, accueille également une belle galerie d’art.

GordesMaintenant, descendez vers les murs de la ville. Les murs de Gordes ont été construits plus tard que le cœur de la ville. Ils étaient nécessaires au XVIe siècle pour protéger les habitants de la bandes de maraudeurs itinérants du Lubéron pendant la guerre des cent ans. Souvent laissés à leurs propres moyens de protection, les habitants ont eux-même entretenu et réparé les murs. Attention où vous marchez, même les rues pavées de Gorges sont des monuments historiques, appelé en Provence « calades ».
Depuis les murs de la ville, vous aurez une vue imprenable sur l’Est de la vallée du Lubéron. Sur votre chemin, passez par la Porte de Savoie —l’une des quelques portes préservées de la ville—, et jeter un œil à l’Aumônerie Saint-Jacques juste derrière la porte. Pendant longtemps on a cru être dans une chapelle ou dans la salle de gardes de la ville. L’aumônerie en fait a servi comme auberge pour les pèlerins sur le Chemin de Saint-James.

Prenez le temps de visiter l’église du XIIe siècle de style roman dans le cœur de la ville. Initialement dédiée à la Vierge (Notre-Dame), il a ensuite été consacrée à Saint-Firmin —qui est, à notre avis, l’une des plus belles églises de Provence—.
Vous pouvez aussi visiter le château de Gordes qui héberge le musée de Pol Mara, peintre hollandais et citoyen de la ville.
Entre l’église et les murs de la ville, vous trouverez une porte vers les caves souterraines de la ville (les Caves du Palais Saint Firmin), comprenant des caves à vins, des moulins à huile, etc.

Histoire

L’histoire de Gordes commence par la tribu celte des Vordenses et la construction d’un Oppidium appelé Vordense (le nom a été changé au cours des âges jusqu’à ce qu’il devienne Gordes).
Dans le XIe siècle Guillaume d’Agoult érige un impressionnant château qui a servi Gordes lors de nombreuses guerres.
Au XIIIe siècle, Béatrice de Savoie, duchesse de Forcalquier, refuse la suzeraineté du roi de France et prend les armes contre son beau-fils Charles Ier d’Anjou. Les seigneurs de Gordes, qui ont promis leur allégeance à Forcalquier, n’ont d’autre choix que d’appuyer sa rébellion et ornent l’une des portes de la ville par les armoiries de Savoie.
Au XIVe siècle, la ville est entourée par des murs pour la protéger contre les soldats et les maraudeurs de la guerre de Cent Ans. Comme la ville n’a pas toujours l’argent nécessaire pour réparer les nombreuses portes de la ville, les habitants doivent le faire par leurs propres moyens.
Au XVe siècle, après la mort du Roi René, Gordes devient une partie de la France, avec le reste de la Provence. Gordes a beaucoup souffert des guerres de religions qui ont ravagé la Provence. Elle a été l’une des premières villes du Lubéron à accepter la Réforme protestante.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, Gordes est connu comme au centre de la Résistance française.
Dans la période après-guerre et jusqu’à nos jours, elle est devenue la maison de nombreux artistes. Parmi eux, des noms célèbres tels que Marc Chagall ou Paul Vasarely.

Information pratique

Gordes est situé à côté de la route départementale D2 (Cavaillon - St-Saturnin-lès-Apt).
Petite ville touristique, Gordes n’est pas facilement accessible par les transports publics. La seule ligne de bus public relie les villes voisines Cavaillon, Gordes et Roussillon (voir les horaires de la ligne 15.3) . Il y a 4 bus par jour au départ de la gare routière de Cavaillon.

Toutefois, vous trouverez probablement Gordes dans l’un des circuits en autocar d’une journée proposée par les offices de tourisme des villes des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse (comme Aix-en-Provence ou Avignon).

Aéroport proches : Marseille-Provence, Avignon.

gare TGV proche : Avignon
gares ferroviaires proches : Cavaillon.

La vieille ville de Gordes est situé sur une colline escarpée. C’est à prendre en considération si vous venez avec des enfants, personnes âgées ou les personnes physiquement faibles. Les rues sont pavées, ce qui nécessite une aide importante pour les personnes handicapées.

Gardez à l’esprit que les rebords des murs de la ville ne sont pas sécurisés. Ne laissez pas les enfants s’approcher seul.

Quand vous voyager en Provence, surtout en Été, ayez toujours suffisamment d’eau avec vous. Gordes n’a pas de fontaines publiques d’eau potable.

Autour de Gordes

Proche de Gordes, le village de bories (suivre les panneaux indicateurs) : c’est un site de curieuse constructions en pierre utilisés par les bergers du Lubéron depuis l’âge du bronze jusqu’au XVIIIe siècle.

Abbaye de SénaqueUn peu plus loin, dans la vallée de la rivière Sénanque, un monastère du XIe siècle (l’abbaye de Sénanque), est devenu l’une des images mythiques de Provence. Vous pouvez vous joindre à une visite guidée de l’intérieur du monastère ou tout simplement se promener et profiter de la vue légendaire d’une église médiévale entourée de champs de lavande. L’abbaye de Sénanque est un monastère d’ordre cistercien ; pour être autorisé à entrer, vous devrez être vêtus convenablement, c’est à dire épaules et jambes couvertes.

Sur la Route de Saint-Pantaléon (D148) se trouve un grand parc contenant deux musées intéressants : le Musée du Verre et du Vitrail, et le Moulin de Boullins (ancien moulin à huile transformé en musée de l’huile d’olive et du savon).
Le parc et les musées sont accessibles aux personnes handicapées.

Répondre à cet article

1

View of Gordes The castle Streets of Gordes Abbaye de Sénaque Abbaye de Sénaque Calades

2

Houses built over the Savoya gate The valley of Sénaque The main square with Chapelle des Pénitents Blancs Abbaye de Sénaque Calade along the ramparts Streets of Gordes

3

Streets of Gordes

Professionnels :

Si vous souhaitez apparaître ici, contactez nous

  • Les Plus Beaux Villages de France

    Les Plus Beaux Villages de France est une association créée en 1982 dans le but de préserver et de développer les petites communautés au patrimoine historique et culturel riche. Les membres de l’association sont choisis en fonction de 30 critères par une commission spéciale. Les trois critères fondamentaux sont :