Cassis

Bouches du Rhône

43.216667,5.538889
43°13'0"N 5°32'20"E
Publié le: Mai 2011
article versions : fr | en | ru
|

La visite

CassisCassis est l’un des joyaux de la côte méditerranéenne française. La ville est coincée dans une petite baie entre le massif des calanques à l’Ouest, et le Cap Canaille —la plus haute falaise de la France— à l’Est.
La ville est construite sur le vieux port de pêche de Cassis, maintenant transformé en port de plaisance. Autour, vous trouverez de vieux quartiers, tant aimé par les touristes, la charmante mairie du XVIIe siècle (classée monument historique de la France) et plusieurs édifices remarquables du XVIIe-XVIIIe siècles.
Longtemps sous l’autorité de l’archevêque de Marseille, Cassis est célèbre pour son architecture religieuse. Seules quatre chapelles —toutes fermées au public, sauf les jours de patrimoine culturel—, l’église paroissiale Saint Michel du XIXe siècle et onze oratoires ont été conservés jusqu’à nos jours.

L’imposant château de Cassis a été érigé au XIIIe-XIVe siècle et a été sous la protection des habitants de Cassis lors la turbulente période du Moyen Age. Le château est aujourd’hui une propriété privée, alors nous vous suggérons de l’admirer depuis le port.

Calanques de CassisVotre visite à Cassis ne sera pas complète si vous ne goutez pas au vin local de renommée mondiale. Particulièrement apprécié, le vin blanc « AOC Vin de Cassis » : il est produit par douze caves, certaines fondées au XIXe siècle. Les principaux cépages pour le vin blanc sont Ugni Blanc, Clairette, Marsanne. Ce blanc est un des plus anciens et sans aucun doute le plus célèbre des vins de Provence.

Une autre attraction de Cassis est ses calanques. Les calanques de Port Miou et de Port Pins sont à une courte distance de marche du centre-ville dans la direction de l’Ouest —il suffit de suivre les panneaux indicateurs—.

Nous vous recommandons vivement de prendre la voiture et suivre la route des Crêtes —parking et point de vue +43° 11’ 57.19« , +5° 33’ 12.18 »— entre Cassis et La Ciotat. Roulez jusqu’au Cap Canaille et profiter de la vue depuis la plus haute falaise de la France.

Histoire

Le territoire de Cassis a certainement été habité pendant la période paléolithique. Considérant la proximité géographique de Cassis et de la plus ancienne ville de France Massalia (Marseille aujourd’hui), leurs histoires sont interconnectées. Dans l’antiquité Carsius Portus a été une partie de « l’itinéraire maritime de l’empereur Antonin » d’Arles à Rome.
Les guerres barbares des Ve-Xe siècles ont conduit la population se placer sous la protection du castrum fortifiée érigée sur la colline surplombant la baie de Cassis. En 1223 le castrum devient la propriété des Princes des Baux. Au XVe siècle, la mort d’Alexis princesse met fin à l’indépendance des Baux et de Cassis, qui deviennent partie de la Provence.
Le Roi René octroi l’autorité sur Cassis à l’archevêque de Marseille, qui conservera ce privilège jusqu’à la Révolution française.
Au XVIIIe siècle la ville se développe en dehors de ses remparts, l’exploitation des carrières de calcaire, la pêche et la production de vin apporte la prospérité aux habitants.

L’histoire du vin de Cassis mérite d’être racontée séparément.
Le raisin était connu de la population du sud de la France avant l’arrivée des Grecs et des Romains, mais ce sont les Grecs de Phocée, fondateurs de Marseille, qui ont introduit le cépage noble sur le territoire de Provence et le savoir-faire de la viticulture.
Au XVe siècle, le Roi René à d’abord apporté à la Provence le Muscat - la gloire des vins de Cassis.
À la fin du XIXe siècle, le phylloxéra —un insecte minuscule— a complètement détruit la vigne de Cassis. Ce n’est que dans la toute fin du XIXe siècle, grâce aux efforts de Joseph Savon, que la production du vin de Cassis a pût être restauré. En 1936, vin de Cassis a été le premier en France à recevoir la marque AOC (Appellation d’Origine Contrôlée).
Actuellement, entre 600 000 et 700 000 bouteilles sont produites chaque année.

Information pratique

Pour atteindre Cassis en voiture, prenez l’autoroute A50 au départ de Marseille à destination Aubagne, puis prendre la sortie 8 (Cassis) et suivre la D559 vers votre destination.
Vous pouvez également suivre la D559 de l’Est de Marseille jusqu’à Cassis. Célèbre pour sa beauté exceptionnelle, on peut voir cet itinéraire dans de nombreux classiques du cinéma français. Chaque automne, la route Marseille-Cassis est l’hôte du célèbres semi-marathon.

Par les transports publics :
Il y a des lignes de bus régulières vers Cassis depuis Marseille ainsi que depuis Aix-en-Provence.

La gare TGV la plus proche sont celle de Marseille (où vous avez des correspondances ferroviaires vers Cassis) et celle d’Aix-en-Provence.

L’aéroport le plus proche est celui de Marseille-Provence, qui ne dispose malheureusement pas de navette directe vers Cassis (mais vous pouvez arriver à l’aéroport en changeant de train à Marseille).

Nous vous recommandons de choisir la basse saison pour votre visite à Cassis afin d’éviter la foule de touristes, les bouchons et les parkings plein.
Bien que la ville a de nombreux parkings payants, à la saison estivale et les week-ends, ils se remplissent très tôt. Pour avoir une place de parking, il faut venir à Cassis dans les premières heures de la matinée.
En été, n’oubliez pas votre maillot de bain pour profiter de la plage municipale ou de l’une des petites plages des calanques.
Le marché fermier hebdomadaire à lieu le mardi et le vendredi, de 8h00 à 13h00.

Répondre à cet article

1

Port de Cassis Port de Cassis Cap Canaille Cassis panorama Cassis panorama Rue du four

2

Chateâu de Cassis Port Miou Cap Canaille Cassis Port de Cassis Port Miou

3

Cassis

Professionnels :

Si vous souhaitez apparaître ici, contactez nous