Accueil > Destinations > Nature > La Camargue

La Camargue

Publié le: Mars 2011
article versions : fr | en
|

La visite

Comme d’autres parcs naturels de France, la Camargue, située dans le delta du Rhône, est habité et cultivé dans une optique écologique responsable. Elle abrite des centaines d’espèces d’oiseaux. Selon la saison, il est une destination pour des milliers de canards sauvages et autres oiseaux qui migrent à travers Cabane des gardians de la Camargue l’Europe. Parmi eux, les flamants roses. La Camargue est l’un des rares endroits en Europe où vous pourrez voir des rizières, le sel en « plantations » et les hordes de taureaux noirs et de chevaux blancs.

Une des plus belles routes de la Camargue commence au Sud-Est d’Arles : prendre la D36, puis la D36b en direction de Vaccarès. Vous traverserez ainsi la Camargue à partir du Nord, droit vers la Méditerranée. Vous découvrirez sur votre chemin le magnifique étang de Vaccarès, ainsi que l’étang du Fangassier avec l’une des plus grandes colonies de flamants roses. Votre destination est les Salin-de-Giraud, avec son paysage lunaire incroyable : vous y observerez les montagnes blanches et roses de la plus grande exploitation de sel d’Europe. Juste à côté, sur la plage Piémançon, vous pourrez finir votre journée en vous baignant dans la mer.

Voici quelques suggestions pour votre visite de Camargue :

L’observation des oiseaux - visitez le Parc Ornithologique de Pont de Gau La Camargue. Six kilomètres de territoire vierge, où vous pourrez voir toute la variété des espèces d’oiseaux vivant en Camargue. Vous pouvez également demander une visite guidée avec l’un des ornithologues du parc. Cette activité est accessible aux personnes de toutes conditions physiques. Pour en savoir plus, visitez le site : www.parc-ornithologique.camargue.fr.

Tour à cheval - de nombreuses fermes (en provençal appelé « mas ») et écoles d’équitation offrent des excursions dans la Camargue. Nous recommandons fortement cette activité, même si vous n’avez jamais monté un cheval auparavant — les chevaux sont très gentils et toutes les visites sont faites en groupes avec un guide —. Vous pouvez choisir la durée de la visite de quelques heures 1 ou 2 — conseiller pour les débutants — jusqu’à une journée complète, ce qui vous permettra d’accéder aux zones reculées de la Camargue. Pour choisir votre école d’équitation, consultez l’adresse www.camargue.fr.

Participer à une manade - une manade est un troupeau de taureaux ou de chevaux, guidés par des bergers à cheval (les gardiens). Plusieurs mas traditionnelles vous propose de regarder et même participer à cette activité traditionnelle. Sur www.camargue.fr, vous trouverez leurs contacts.

Il y a de nombreuses autres possibilités, comme le vélo, les tours en quad, le canoë-kayak, ou la pèche.

Histoire

Très vaste, les terres à peine habitées de la Camargue ont donné naissance à l’une des plus belles légendes de Provence. Selon cette légende, après la mort et la résurrection de Jésus, sa mère, Marie de Magdala et Marie-Salomé ont traversé la mer Méditerranée, à la recherche de nouvelles terres et de nouvelles personnes à prêcher. Après un long voyage, ils ont trouvé le terrain où le Rhône rencontre la mer. Les trois Maries établissent leur résidence en Camargue. Elles marchèrent de mas de mas et prêchèrent les bergers locaux, pendant que leur servante Sara collectait de la nourriture et du bois. Pour leur mode de vie nomade, Sara a été choisi comme la sainte-gardienne du peuple rom. Jusqu’à nos jours, la culture tzigane joue un rôle important dans l’identité et les traditions de la Camargue.

Information Pratique

Accès à la Camargue par la route départementale Arles → Vaccarès (la D36-D36b).

Vous pouvez choisir d’autres villes camarguaises comme destination tel que Saintes-Maries-de-la-Mer, Aigues-Mortes, Port-Saint-Louis-du-Rhône, etc.

Bien que le parc naturel soit ouvert toute l’année, nous vous suggérons de considérer sérieusement des conditions météorologiques en fonction de la saison.
L’hiver est très humide et particulièrement venteux, ce qui rend les promenades sur la plaine très désagréables.
Au printemps et en été, le vent est bienvenu — quand il n’est pas trop fort —, mais méfiez-vous des moustiques. Nous vous conseillons fortement de prendre un spray anti-moustique pour chaque membre du groupe, surtout si vous envisagez un tour à cheval, et de vous en pulvériser partout. Vous verrez que les moustiques sont nombreux, très voraces et piques partout, même à travers les jeans.

Répondre à cet article

1

La Camargue La Camargue La Camargue La Camargue La Camargue La Camargue

2

La Camargue La Camargue La Camargue La Camargue

Professionnels :

Si vous souhaitez apparaître ici, contactez nous